Chapelle Saint Herbot- Enclos paroissial (chapelle- calvaire - ossuaire) - Eglise paroissiale Saint Pierre

________________

Chapelle Saint Herbot dite "capella Sancti Erbaudi" XIV - XVI - XVIIème siècle

Cette chapelle fut construite à l'endroit ou est inhumé le corps de St Herbot. Détruite pendant les guerres de succession du duché, elle est reconstruite au XIVème siècle. Édifice rectangulaire de style gothique flamboyant, il comprend une nef et bas côtés de cinq travées, un chevet plat en trois parties, remanié au XVIIème. Celle du centre est éclairée d'un splendide vitrail de la Passion datant de 1566, les deux autres parties, chacune d'un vitrail gothique plus sobre, dont celui de St Yves. Côté nord l'escalier va à une porte du XIVème siècle, le porche nord est du XVIème. La tour clocher est érigée au XVème, le clocheton à dôme en façade est ajouté en 1697. A l'intérieur, le chœur est fermé par une clôture en chêne, surmonté d'une poutre de gloire représentant la crucifixion. Adossées de chaque côté de la clôture,deux tables de pierres où les agriculteurs venaient déposer des touffes de crins prises à la queue des bovins afin d'obtenir la protection de Saint Herbot. La chapelle abrite une pietà et la statue de St Corentin. Près de la chapelle subsiste les ruines d'une fontaine à dévotion datée du XVIIIème siècle. L'ossuaire date de 1558, le calvaire de l'enclos de la chapelle Saint-Herbot a été érigé vers 1571 ou 1575.

Photo © Martine Caroff

Clocher et porche sud

Photo © Martine Caroff

Ossuaire style renaissance

Photo © Martine Caroff

Porche sud

Photo © Martine Caroff

Haut du porche sud

Photo © Martine Caroff

Lanternons sur contreforts

Photo © Martine Caroff

Clocher-porche

Photo © Martine Caroff

Portail occidental : détails

Photo © Martine Caroff

Haut du portail principal

Photo © Martine Caroff

Calvaire 1576 devant le porche Sud

 

 

Photo © Martine Caroff

Porche Sud -1498 (le Père Éternel tient la terre)

Photo © Martine Caroff

Escaliers de 1858

Entrée côté Nord, escaliers de 1858, murs du XIVème siècle

Photo © Michèle Coulon

 

 

Les porches et les portails

Le portail ouest de 1516, donne accès à la nef. Ses décorations sont faites de feuillages. Saint Herbot est représenté encadré d'anges sous l'accolade à crochets et à fleurons. Sur leurs banderoles sont gravés Benedictus et Laudate. Le personnage qui porte la main à son chapeau accueille le pèlerin avec un message de paix, Pax vobis. Le porche sud est ajouté entre 1498 et 1509. Des statues décorent ses voussures. Un petit cadran solaire, gravé sur le pignon, date de 1587. L'ossuaire, édifié en 1558, prend appui contre le porche

Photo © Martine Caroff

Porche sud

Photo © Martine Caroff

Portail ouest : portes en anse de panier

Photo © Martine Caroff

A l'intérieur du porche sur des consoles à dais, les apôtres montrent aux visiteurs des passages du Credo inscrits en lettres gothiques sur leurs banderoles.

Photo © Martine Caroff

Statues sous le porche

Photo © Martine Caroff

Pietà

Photo © Martine Caroff

Statues sous le porche

Vitrail du chœur

Photo © Martine Caroff

Photo © Martine Caroff

Photo © Martine Caroff

Photo © Martine Caroff

Photo © Martine Caroff

Stalles et miséricorde

Photo © Martine Caroff

Photo © Martine Caroff

Jubé

Photo © Martine Caroff

Photo © Martine Caroff

Clôture du chœur ou jubé

Photo © Martine Caroff

Haut de la clôture du chœur

 

Photo © Martine Caroff

Ensemble du jubé

Photo © Martine Caroff

Ensemble du jubé et poutre de gloire

Le calvaire

Érigé en 1571 dans l'enclos paroissial, sur un socle de granit, tous les personnages sont groupés en haut du fût. Le Christ cloué sur la croix est diminé par un ange qui recueille son esprit. Deux autres anges recueillent son sang. La croix du bon larron est supportée par un ange, celle du mauvais larron par un démon à forte chevelure en broussaille. La Vierge et Saint jean, décapité sont représentés en costume du XVème siècle. Durant la peste noire qui sévit du XV au XVIIème siècle, on sculpta des bubons sur les fûts des calvaires pour conjurer cette terrible maladie.

Photo © Michèle Coulon

Vu côté Est

Photo © Martine Caroff

________________________________________

Eglise paroissiale Saint Pierre XVI - XVIIème siècle

L'église est refaite presqu'entièrement entre 1838 et 1841. Son porche sud date de l'édifice du XVIème siècle, le clocher à dôme et lanternon du XVIIIème siècle. L'église est composée d'une nef et bas côtés de sept travées. Le chœur abrite un maître autel et son retable du XVIIème siècle. Le baldaquin des fonts baptismaux est du XVIIème siècle, la chaire du XVIIIème, ainsi que l'autel latéral. L'église abrite les statues de Saint Yves, Saint Jean Baptiste, la Vierge, Saint Roch, Saint Pierre ainsi que la Vierge-Mère surmontée d'un dais

Photo © Martine Caroff

Le clocher

Photo © Martine Caroff

Photo © Martine Caroff

Chevet beaumanoir

Photo © Martine Caroff

Ossuaire

Photo © Martine Caroff

Lanternon du clocher

Photo © Martine Caroff

Porche sud et clocher à lanternon

Photo © Martine Caroff

Chimères

Photo © Martine Caroff

Clocher

Photo © Martine Caroff

Statue au dessus du portail du clocher

Photo © Martine Caroff

Portail du clocher

Photo © Martine Caroff

Haut d'un portail polylobé

Photos offertes par 'les copains d'avant" Merci pour leur collaboration à cette page

Retour vers Finistère......................

Retour vers carte de France.........

Retour vers églises et mégalithes

Retour vers accueil .......................