Eglise Sainte Pitère XVI - XVII - XVIIIème siècle

Enclos paroissial (porte monumentale, église, cimetière, calvaire)

Édifiée en 1555, puis reconstruite au XVIIème siècle, l'église sera remaniée au XVIIIème siècle. Elle est en forme de croix latine et son chevet à pans coupés conserve des éléments datés de 1555 et porte, sur une pierre l'inscription de 1720. Le porche sud est ajouté en 1610, ouvert par un portail plein cintre. La statue de Sainte Pitère trône au dessus de l'archivolte. Sous le porche quatre statues représentent des apôtres. La nef comprend six travées et bas côtés avec deux chapelles latérales formant un faux transept. Le clocher renaissance à dôme couronné d'un lanternon, est à deux galeries. Son porche daté de 1649, porte l'inscription 1748, date de son remaniement. Le maître autel du XVIIème siècle est surmonté d'un retable dont les médaillons sculptés représentent plusieurs sujets tirés de la vie de Jésus : la Circoncision, Jésus parmi les docteurs, le lavement des pieds, scène de la Passion. L'église abrite les statues de l'Ecce Homo de 1527, Saint Dominique et de Sainte Catherine de Sienne, la Vierge-Mère avec sceptre, une autre sans sceptre, Sainte Pitère (tête nue et tenant une palme et un livre), Saint Sébastien, Saint Roch, Saint Yves, Saint Mélar. On y trouve aussi quelques statues de bois : Saint Joseph, Saint Etienne, Saint Eloi, Saint Herbot. Certaines sablières en bois polychrome du XVIIème qui courent autour de la nef et du porche sont pourvues de statues en encorbellement aux angles. Deux portes monumentales ouvrent l'enclos au nord et au sud-est. Cette dernière ouvre sur le cimetière par une porte datée de 1755. Le calvaire de l'enclos date de 1578. Le bas-relief de son socle représente les douze apôtres.

Calvaire de l'enclos paroissial 1578

Clocher renaissance à dôme

Niche avec pilastres cannelés

Porche Sud : portail plein cintre

Porche Sud : Sainte Pitère tenant un livre

Crossette au nord : Lion

Crossette angle sud-ouest de la sacristie : ce chevalier porte la main droite à la garde de son épée

Socle du calvaire : les douze apôtres

Toutes les photos sont de ©Martine Caroff. Merci pour sa collaboration à cette page

Retour vers Finistère......................

Retour vers carte de France.........

Retour vers églises et mégalithes

Retour vers accueil .......................